Histoire des détecteurs de fumée


Histoire - Présence de fumée

Quand on pense à un système anti-incendie, on pense à la modernité, à la technologie, à l’électronique ou encore au progrès technique. Mais à partir de quand les dispositifs de détection incendie ont-ils vu le jour et comment ?

Il faut savoir qu’au début du XIXème siècle, des systèmes d’alarme incendie existaient déjà. C’est suite à une réaction chimique que le système d’alarme incendie « thermique » est né.
Cependant, ce système ne présentait pas les meilleures compétences en termes de sécurité puisqu’il n’avertissait pas de manière efficace l’habitant et qu’il ne détectait l’incendie qu’une fois qu’il avait déjà atteint un point où il n’était plus maîtrisable.
C’est pourquoi, après plusieurs études et de nombreux tests, le docteur Mehli en 1941 créa un système d’alarme incendie « ionique ». Ce fut le premier système réellement capable d’assurer la protection de la population. En effet, le détecteur ionique pouvait rapidement détecter de micros particules présentent lors d’un début d’incendie.
Il faudra attendre 20 ans pour connaître un nouveau genre de détecteurs de fumée.
En effet, dans les années 60, l’évolution des tensions électriques permet de nouvelles inventions.

De nombreux systèmes d’alarmes vont se développer tels que :

  • Le détecteur « optique »
  • Le détecteur « thermostatique »
  • Le détecteur « thermo vélocimétrique »

Malgré ces nombreuses inventions, le détecteur ionique restera la référence incontournable puisque de nos jours ce système représente approximativement 90 % du marché.

Le premier DAAF a usage domestique fut inventé et commercialisé aux Etats-Unis en 1964 par la Société BRK (du nom des créateurs: Burke, Roberts et Kimberline) même si, comme spécifié avant, le mode de fonctionnement était connu depuis les années 40.
Les Etats-Unis, l’Angleterre, la Norvège, la Finlande, le Canada, l’Australie furent les premiers à adopter des textes et des lois imposant l’apposition d’un détecteur de fumée dans les habitations.
La Suède bien que n’ayant pas adoptée de texte de loi bénéficie d’un très fort taux d’équipement.

Enfin la France très en retard a fini par voter un texte début 2010 fixant à l’horizon Mars 2015 l’obligation pour chaque foyer d’avoir au moins un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée. Il ne fait aucun doute que cette mesure va permettre une diminution importante du nombre de victimes d’incendies domestiques et des catastrophes dues au feu.

Histoire - Pas de fumée

Histoire – Pas de fumée

Histoire - Présence de fumée

Histoire – Présence de fumée

thibauddurand@outlook.comHistoire des détecteurs de fumée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *