Détecteur de fumée : attention aux arnaques !


detecteur !

Le compte à rebours est lancé ! Les détecteurs de fumée devront être installés avant le 8 mars 2015. Il ne vous reste donc que 3 mois pour procéder à la mise en place de l’appareillage. L’UFC que choisir craint que l’urgence ne s’accompagne d’un développement des arnaques. Elle alerte la population en ce qui concerne le démarchage en direct, essayant de vendre des détecteurs de fumée frauduleux. Pour éviter ces arnaques, voici quelques conseils pour repérer les escrocs.

Arnaques par démarchage à domicile

Attention, l’UFC que choisir tient à informer les consommateurs quant aux tentatives d’arnaques concernant les détecteurs de fumée. En effet, face au changement de législation et à l’échéance d’installation courte, certains escrocs redoublent d’imagination pour inventer des stratagèmes, ayant pour objectif de commercialiser des DAAF frauduleux. Certains vont même jusqu’à se déguiser en pompier, pour crédibiliser leur présence. D’autres se disent accrédités par l’Etat ou la mairie pour que vous acceptiez leur marchandise. N’oubliez pas qu’aucune assurance, qu’aucun bailleur ou agence HLM, mairie ou syndic n’ont pu mandater de prestataires sans vous tenir informé. Il en est de même pour les contrats de maintenance proposés. Ils n’existent et ne sont offerts par ces faux professionnels pour empocher de l’argent, l’entretien du matériel étant simple et incombant au locataire.

Date limite détecteur de fuméeRappel : tout ce qu’il y a à savoir à propos des détecteurs de fumée

L’installation d’un détecteur de fumée devient obligatoire à compter du 8 mars 2015.
Les détecteurs installés doivent répondre aux normes françaises ou européennes.
Les détecteurs de fumée doivent impérativement être installés dans les résidences principales et secondaires.
L’installation du détecteur de fumée incombe au propriétaire, seul l’entretien doit être effectué par le locataire pendant toute la durée de son occupation du logement. Le bailleur peut au choix acheter lui même le matériel, ou bien rembourser son locataire si ce dernier procède à l’achat. S’il s’agit d’une location saisonnière ou meublée, l’entretien du détecteur de fumée est de la responsabilité du bailleur.

thibauddurand@outlook.comDétecteur de fumée : attention aux arnaques !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *