DAAF et DAACO : Les différences


detecteur !

 

 

Qu’est-ce qu’un DAAF et un DAACO ?

Un DAAF est un détecteur autonome avertisseur de fumée, c’est-à-dire que lorsqu’il apparait une augmentation de la chaleur ou qu’il y a une apparition de fumée dans votre logement, le détecteur vous préviendra à l’aide d’un signal sonore.

Un DAACO est un détecteur autonome avertisseur de monoxyde de CO, c’est-à-dire que lorsqu’il apparaît une mauvaise combustion d’un appareil de de production de chaleur dans votre logement celui-ci vous préviendra du danger, puisque rappelons que me monoxyde de carbone est un gaz inodore et invisible.

C’est deux détecteurs diffèrent donc déjà de pars leur énoncé, mais leur utilité est la même dans un sens large puisqu’ils sont tous les deux là pour vous protéger chez vous des risques auxquels vous pouvez être confrontez au quotidien.

 

Qu’est-ce qui les différencient autant ?

C’est deux détecteurs sont très différent, ils peuvent ainsi se compléter mais peuvent aussi paraître totalement opposé.

En effet, il possède des caractéristiques différentes dans la conception. Le DAACO est électrochimique alors que son confrère le DAAF est optique. Ainsi, le DAACO possède une vie réduite de maximum 5 ans alors que certain DAAF possède une durée de vie de 10 ans et cela malgré que ces deux détecteurs fonctionnent à piles.

Une des grosses différences reste surtout au niveau de la réglementation, puisque le DAAF suite à la loi Morange sera obligatoire dans chaque habitation à compter du 8 mars 2015 alors que le DAACO lui n’est pas obligatoire mais il est très conseiller bien sûr de s’en équiper d’un chez soi pour plus de précaution si vous disposez d’appareils producteurs de chaleur (cheminée, chaudière, poêle…)

Ces détecteurs diffèrent aussi au niveau de leurs emplacements chez vous. Il faut donc bien faire attention à cela et installer le détecteur de monoxyde de carbone dans les endroits précis et proche des appareils de combustion tandis qu’un détecteur de fumée devra être installer proche des chambres par exemple dans un couloir et surtout éviter les pièces à changement de température permanent comme les salles de bains ou les cuisines.

Enfin, la principale différence reste donc dans ce qu’ils détectent. Un lutte contre les incendies tandis que l’autre lutte contre le monoxyde de carbone. Dans les deux cas cela est très dangereux.

Il est donc important de se munir de ces deux détecteurs même si pour le DAACO cela n’est pas obligatoire, utilisez les donc en complément l’un de l’autre enfin de vous sentir en toute sécurité chez vous. Choisissez tout de même des appareils de qualités, sécurisant et conformes aux normes NF et CE. Suite à cela vous pourrez vous sentir en toute sécurité chez vous. N’oubliez pas que vous avez jusqu’au 8 mars 2015 pour vous procurer un détecteur de fumée, alors ne perdez plus votre temps.

thibauddurand@outlook.comDAAF et DAACO : Les différences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *